RIO DE JANEIRO 2015

The Daily Rio: Paris Rio 2015 en direct


Au départ de Paris Roissy samedi 7 mars à 23h00, des étudiants de 3ème année Event, Luxe, Sport & Digital sont au rendez vous pour une aventure culturelle, professionnelle et touristique de 10 jours à Rio, Brésil, « La Cidade Maravilhosa ».isefac paris rio 2015

Rio Day 1

Day #1


Le dimanche 8 mars, 6h3o heure locale, les étudiants atterrissent en plein été dans la ville de la samba et du « futbol ».

isefac rio 2015

La situation idéale de l’hôtel Bandeirantes situé à deux cents mètres de la célèbre plage de Copacabana, offre pour cette première journée de repos, le choix entre piscine sur le toit de l’hôtel, farniente sous un soleil de 34 degrés avec les cariocas sur les plages d’Ipanema ou de Capacabana, une première découverte de la ville, et pour certains un match de foot opposantFluminense à Botofoga au stade Maracana..

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

 isefac rio 2015

 isefac rio 2015

 isefac rio 2015

 isefac rio 2015

 isefac rio 2015

 isefac rio 2015

 isefac rio 2015

 isefac rio 2015

 isefac rio 2015

 isefac rio 2015

 isefac rio 2015

 isefac rio 2015

 isefac rio 2015

 isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

 isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

 isefac rio 2015

Une vraie nuit de sommeil attend nos étudiants après leur 12 heures d’avion et une première journée de dépaysement

isefac rio 2015

Rio Day 2

Day #2


Mardi dès 8h00, les étudiants pour la plupart brulés par le soleil et badigeonnés de crème solaire, étaient rassemblés au pied de l’hôtel direction le Pain de Sucre. Véritable symbole dominant l’ensemble de la baie de Rio, le Pain de Sucre offre une vue panoramique exceptionnelle. D’un côté les plages et leurs courbes de sable blond, de l’autre le centre ville, Flamengo, la baie de Guanabara et en face, Niteroi.

isefac rio 2015

En dépit d’une brume abondante liée à de fortes pluies tropicales et une température de 35 degrés, les étudiants ont pu après de multiples montées en téléphérique accéder à l’une des plus hautes montagnes bordant Rio. Tous se sont extasiés sur cette vue imprenable.

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

 isefac rio 2015

 isefac rio 2015

 isefac rio 2015

 isefac rio 2015

 isefac rio 2015

 isefac rio 2015

 isefac rio 2015

 isefac rio 2015

 isefac rio 2015

 isefac rio 2015

 isefac rio 2015

Dès 12h30, retour à Ipanema pour un déjeuner au restaurant Carretao proposant un buffet de viandes marinées et grillées qui constitue un sommet de la gastronomie brésilienne.

A partir de 14h00, visite du centre ville de Rio ou cohabitent architecture historique de type portugais et modernité très américaine avec le centre des affaires.

isefac rio 2015

isefac rio 2015

 isefac rio 2015

isefac rio 2015

De nombreuses églises s’offrent à leurs regards ébahis, mélangeant tradition et modernité comme la célèbre Cathédrale Métropolitaine. Cette ville si cosmopolite commence à frapper les étudiants par ses diversités et par ses antagonismes de classe marqués par les favellas qui bordent la ville.

 isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

 isefac rio 2015

isefac rio 2015

 isefac rio 2015

Dès 17hOO et pour une bonne partie de la soirée, nos étudiants « néo cariocas » ont rejoint la plage de Copacabana au rythme des vendeurs ambulants pour des bains nocturnes sous une pluie tropicale parfois dense, arrosée de capirinha et coco gélés.

 isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

 isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

 isefac rio 2015

isefac rio 2015

La nuit promet d’être longue à Rio.

 

Rio Day 3

Day #3


Alors que la nuit fût bien courte pour certains étudiants envoutés par les rythmes ensoleillés de la samba, le rendez vous avait été fixé à 8h00 pour une matinée de conférences.

Accueilli dans les bureaux du Consulat de France, autour d’un petit déjeuner par toute l’équipe de Business France, organisme spécialisé dans l’aide à l’implantation, l’export ou l’étude de marchés pour les entreprises françaises au Brésil, le programme se composait pour nos étudiants, d’un panorama de l’économie brésilienne.

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

Ainsi Madame Roberta Lara Fernandès, directrice du bureau Business France à Rio de Janeiro et Monsieur Brice Roquefeuil, consul général de Rio de Janeiro exposèrent la situation tout à fait singulière du Brésil parmi les pays émergents ainsi que les opportunités et menaces pour ce pays-continent de 4 300 000 kilomètres, soit deux fois la taille de l’Union européenne.

.

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

Nos étudiants furent ravis de ces échanges ouverts qui leurs permirent d’appréhender le Brésil autrement que par le carnaval, la musique ou le futbal.

isefac rio 2015

isefac rio 2015

De retour à l’hôtel à 13h00, après un rapide déjeuner et l’état des lieux des coups de soleil, cet après midi de temps libre fût consacrée en fonction des envies de chacun, à la plage ou la piscine, entre deux pluies tropicales, et à la découverte des quartiers pittoresques de Rio.

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

Les soirées et les nuits se jouent sur le rythme de la samba et des taxis, dans cette ville resplendissante de lumière.

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

 

Rio Day 4

Day #4


Après la journée d’hier consacrée au panorama de l’économie brésilienne et son émergence dans la mondialisation, nos étudiants ont pu découvrir la favella Babilonia, située dans le quartier de Leme à Rio.

Les habitants des favellas représentent actuellement une large majorité des 56 millions de brésiliens vivant avec moins de 625 USD par mois.

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

Au-delà d’une architecture dévastée, les favellas enserrant la ville de Rio sont reconnaissables par les couleurs qui en émergent. Fruits de tags très présents à l’intérieur des favellas, ces couleurs représentent l’espoir et l’expression artistique des habitants.

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

La ville de Rio mène actuellement un programme expérimental de pacification du favella Babilonia, fondé sur une réinsertion économique s’appuyant entre autres sur l’éradication de la drogue et de la violence ainsi que le soutien aux initiatives économiques.

isefac rio 2015

Dans ce cadre, nos étudiants ont pu appréhender les lieux de vie ainsi que les forêts sauvages attenantes souvent rudes à maîtriser, le système économique solidaire, et visiter les habitations de ces quartiers.

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

Ils ont en outre eu l’opportunité de rencontrer et d’échanger avec des acteurs de Babilonia dont notamment un entrepreneur créateur de « faveliving », prestataire hôtelier dans les favellas, desartisans locaux qui bénéficiaient le jour même d’un reportage télé, des guides touristiques faisant partager leur connaissance des favellas et de la jungle environnante, le fondateur d’une « table d’hôtes » et une femme centenaire ayant toujours vécu sur place.

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

Après avoir partagé le quotidien des cariocas défavorisés le temps d’une journée, nos étudiants conquis et touchés, ont ainsi pu mieux comprendre la problématique des inégalités sociales et de la misère à Rio de Janeiro et au Brésil.

 

Rio Day 5

Day #5


p>Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, ce n’est ni à Copacabana, ni à Ipanema que se déroulent les nuits les plus folles de Rio, mais à Lapa, quartier proche du centre de Rio.

Il est toujours étonnant de constater combien nos étudiants peuvent faire preuve de perspicacité quand il s’agit de dénicher les lieux ou les rythmes des percussions brésiliennes sont les plus endiablés.

Et pourtant, dès 8h00, ponctuels, et en tenue professionnelle, tous nos étudiants se sont présentés à l’entrée de l’Hôtel pour rejoindre leur bus pour cette journée d’activité professionnelle.

Deux groupes se sont mis en place, l’un centré sur les métiers de la communication événementielle et du sport et l’autre sur les métiers du luxe.

Pour les étudiants en section Evénementiel, un programme passionnant :

9h00-13h00, rencontre avec les dirigeants de Gl Events au Brésil. Entreprise française implantée depuis 2007, leader incontesté sur son marché au Brésil, nos étudiants ont eu l’opportunité rare de visiter toutes les infrastructures du plus grand parc d’exposition du Brésil : 100 000 mètres carrés.

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

14h00-16h00, accueillis de façon privilégiée par l’Autorité Publique Olympique, les étudiants ont pu en avant première découvrir tous les projets d’infrastructure liés à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2016.

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

16h30-18h00, conférence avec Monsieur Roberto Hirsch, fondateur et directeur général de Open House, agence spécialisée dans les événements éphémères.

Pour les étudiants habités par la passion du Luxe, un programme très riche :

9h00-10h30, conférence de Monsieur Haroldo Monteiro, spécialiste du marché de la mode au Brésil et actuellement directeur financier du groupe Zinzane, ligne de vêtements féminins possédant 85 boutiques au Brésil.

Auteur de nombreuses publications, il sût subjuguer nos étudiants par la précision de ces informations quant à la situation du marché du luxe et ses perspectives, au Brésil.

isefac rio 2015

isefac rio 2015

11h00 -13h00, conférence de Monsieur Arnaud Bughon, fondateur et directeur d’une des plus grandes agences de location immobilière de luxe à Rio de Janeiro.

14h00, accueillis de façon extrêmement privilégiée par Monsieur Christian Hallot, ambassadeur de la marque, au siège de H.Stern, nos étudiants ont pu approfondir leurs connaissances sur le marché de la joaillerie.

En effet, H.Stern possédant 280 boutiques dans le monde, est la joailleire la plus importante du Brésil et l’une des plus importantes au niveau international pour la qualité de ses pierres, bijoux et design d’une rare élégance.

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

16h00, retour à Copacabana pour une visite privilégiée avec An Lambrechts, directrice des ressources humaines au Copacabana Palace. Celui-ci très prisé par les stars du monde entier est considéré comme le plus beau palace de Rio.

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

Après une journée aussi riche, il y a fort à parier que Lapa sera ce soir encore une terre promise pour Isefac Bachelor.

isefac rio 2015

 

>Rio Day 6

Day #6


Dès 9h00, nos étudiants toujours fringants ont pris la route de Barra Da Tijuca, à la découverte du Village Mall ouvert depuis presqu’un an et dédié aux marques de luxe.

isefac rio 2015

isefac rio 2015

Cet espace unique à Rio, situé dans un quartier très prisé par la population aisée constitue un havre de calme, de douceur et de fraîcheur loin de l’agitation touristique de Copacabana ou Ipanema.

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

L’occasion de trouver les marques internationales telles Gucci, Prada, Miu Miu, Louis Vuitton, Cartier, Burberry et bien d’autres, et de constater la cohérence des merchandisings appliqués de par le monde par ces marques de prestige.

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

Enfin les marques brésiliennes de luxe ou de prêt à porter haut de gamme ont pu être abordées in vivo par nos étudiants : Osklen, la plus tendance mais aussi Le Lys Blanc, Bobo, John John, ou Animale.

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

Au retour, nos étudiants encore marqués par leur découverte de Babilonia ont pu apercevoir en toile de fond, à quelques minutes du Shopping Mall, la favella Rhocina. Cette dernière est la plus grande favella d’Amérique du Sud et compte plus de 250 000 habitants.

isefac rio 2015

Le Brésil est un pays de contraste et nos étudiants en font l’expérience.

14h00, départ pour l’excursion au Corcovado, au sommet duquel est érigée la statue géante (38 mètres) du Christ Rédempteur.

isefac rio 2015

isefac rio 2015

L’accès au sommet se fait par un train à crémaillère traversant la forêt de Tijuca, poumon de végétation tropicale pour la ville de Rio.

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

En haut du pic de 710 mètres, l’ensemble de la baie s’offre aux regards émerveillés des étudiants.

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

Retour à l’Hôtel Bandeirantes en fin de journée, pour une soirée de repos méritée.

isefac rio 2015

 

Rio Day 7

Day #7


Dernière journée complète à Rio de Janeiro, la merveilleuse.

La matinée est libre pour nos étudiants afin de partager une ultime fois les plaisirs de Rio à sa façon.

Pour les uns, le choix s’est porté sur le captivant quartier de Santa Theresa. IL se trouve au nord de la ville et est considéré comme le quartier des artistes. Pourtant il jouxte une favella pour parfois s’y mélanger. C’est la raison pour laquelle l’architecture y est aussi traditionnelle et souvent dévastée. Pour beaucoup, un lieu de charme inoui et unique à Rio.

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

En remontant vers le quartier de Lapa, on y trouve le célèbre escalier Selaron. Cette œuvre d’art de l’artiste chilienne Jorge Selaron réalisée en 1994 a la particularité d’être composée de plus de 2000 carreaux de faience venant de plus de 120 pays, sur 125 mètres de hauteur. Un lieu incontournable à Rio.

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

A 14h00, les étudiants de retrouvent dans le hall de l’hôtel pour un départ à la découverte de laforêt de Tijuca en jeep. La forêt tropicale humide de Tijuca est la plus grande forêt urbaine au monde et offre un avant gout de forêt amazonienne.

Un moment de plaisir tant sportif qu’apaisant pour nos étudiants qui auront effectués plus d’une heure de traversée à pieds dans cette faune extrêmement sauvage.

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

Dès 19h00, retour à l’hôtel pour une préparation à notre soirée de clôture.

Diner de viandes marinées brésiliennes, suivi d’une soirée au Rio Scenarium pour vivre au son de la musique brésilienne.

Défini comme un « pavillon culturel », le Rio Scenarium est aussi appelé le visage de Rio. Situé dans le quartier de Lapa tant apprécié des étudiants, cette bâtisse spectaculaire disposée sur quatre étages, à la décoration somptueuse, est à la fois relaxante et chaloupante sur les rythmes des pandeiro, atabaque, caxixi et autres tambourins, pour de la samba, du forro, de la gafieira, du chorinho ou du mpb.

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

La nostalgie du départ pointe déjà, mais la nuit sera sans doute longue. .

isefac rio 2015

isefac rio 2015

 

Rio Day 8

Day #8


Dernière matinée à Copacabana avant le retour à Paris, entre deux valises faîtes à la va vite, les étudiants se sont pressés à la plage pour admirer la baie et ces ilots captivants situés à l’horizon, mais aussi pour profiter des eaux à 25 degrés quand il fait jusque 40 encore en cette saison.

Comme un dernier clin d’œil.

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

Certains étudiants auront préféré le traditionnel marché hippie d’Ipanema du dimanche matin avec ses peintres hauts en couleurs, ou des ballades à travers les rues pour s’imprégner de ces ambiances si uniques.

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

isefac rio 2015

En chemin, les regards se perdent sur toutes ces favellas qui enserrent la ville.
Il restera évidemment beaucoup de souvenirs, d’émotion, et de découverte pour tous les étudiants.

isefac rio 2015

 

Contactez Isefac Bachelor