Gustave Uhlig, rédacteur & community manager pour le blog Jamais Vulgaire

Interview de Gustave Uhlig est étudiant en Bachelor Luxe Mode Design (promo 2018) sur le campus de Bordeaux. Il est rédacteur & community manager pour le blog de mode masculine, Jamais Vulgaire.

 

 

  • En quoi consiste votre site ? Comment vous est venu l’idée ? Comment l’alimentez-vous ?

Gustave Uhlig: Jamais Vulgaire est un blog de mode masculine. À l’origine, Valéry Khung (le fondateur du blog) alors étudiant, cherchait un costume pour ses premiers entretiens professionnels. Il s’est rapidement aperçu qu’il n’y avait aucune offre de qualité sur le marché français à un prix compétitif. Il a donc démarré en proposant des costumes de qualité pour ses lecteurs (provenant de Corée du Sud) à un prix défiant toute concurrence.

 

Le Leitmotiv du blog ? S’habiller mieux pour moins cher.

 

Nous alimentons Jamais Vulgaire en rédigeant différents types d’article : conseils de style, histoire et fonction des vêtements masculins ainsi que plein d’autres choses. Par exemple j’écris des articles qui abordent le dress code mis à l’honneur dans certains films comme James Bond ou Kingsman ! Enfin, nous testons des marques qui proposent des offres compétitives, afin que nos lecteurs puissent acheter des produits avec un excellent rapport qualité/prix.

 

  • Quel est votre projet professionnel (à court, moyen, long terme) ? En quoi ce site peut y contribuer ?

Gustave Uhlig: À court terme, Jamais Vulgaire cherche à renforcer sa position et son influence en tant que 3eme plus gros blog de mode indépendant de mode masculine en France. Nous possédons un compte Instagram suivit par plus de 113 000 followers et une page Facebook comptant 42 000 fans.

 

Nous nous sommes concentrés sur Instagram car nous souhaitons devenir un influenceur français incontournable pour les marques de mode dans les prochaines années. Surtout depuis que le marché français est éligible pour les shoppable tags.

 

En effet, désormais les marques peuvent vendre leurs produits directement depuis leur compte Instagram. Ce réseau social va donc devenir encore plus incontournable qu’il ne l’est déjà. En plus de proposer une visibilité accrue à moindre coût et une plateforme idéale pour construire son image de marque, Instagram va devenir une véritable source de chiffre d’affaires pour les marques.

 

  • Quels conseils vestimentaires, ou en termes de gestion de son image, donneriez-vous à nos étudiants et à de jeunes diplômés en recherche d’emploi (que ce soit pour un entretien ou dans un cadre professionnel) ?

Gustave Uhlig: Pour avoir travaillé dans le recrutement d’avocat pour le Magic Circle (les plus grands cabinets anglo-saxons) et après avoir assisté à des dizaines d’entretiens d’embauche, je peux affirmer une chose : le recruteur se fait une idée sur votre candidature en moins de deux minutes. Votre apparence ne doit laisser aucun doute sur la maîtrise de votre image.

 

Pour y arriver, voici une liste de conseils simple à suivre (je tiens à préciser que cela n’est valable que pour ces messieurs mais certains conseils s’appliquent également pour les femmes).

 

Premièrement renseignez-vous sur le dress code du secteur professionnel que vous souhaitez intégrer. Certains réfutent le port de la cravate, d’autres l’apprécient et certains l’exigent.

 

Deuxièmement, évitez à tout prix l’excentricité, la sobriété est mère de toutes les vertus lorsqu’il s’agit d’un entretien d’embauche. On opte pour un costume sombre, gris ou bleu marine (on évite le noir qui est une couleur réservée aux enterrements ou aux évènements cérémonieux impliquant le port du smoking) et une paire de souliers noirs en cuir, des chaussettes foncés et une ceinture noire.

 

Le but étant de rassurer l’employeur, qu’il comprenne rapidement que vous maîtrisez les codes du business du milieu dans lequel vous comptez évoluer. Ainsi, vous marquez gratuitement de précieux points qui feront une véritable différence entre vous et les candidats mal préparés sur ce point.

 

En dehors des entretiens d’embauche, on apprécie généralement les personnes élégantes dans le monde du travail, notamment dans les grandes entreprises et surtout pour les postes à responsabilités En effet, vous serez peut être amené à fréquenter des clubs de sports prestigieux ou bien des soirées mondaines (notamment dans le domaine du luxe. Des évènements qui permettent de travailler votre réseau et d’accroître votre influence. Des évènements auxquels vous ne serez pas convié si votre tenue dénote. L’élégance et des manières appropriées sont des atouts qui ouvrent bien des portes dans le monde feutré de la mode et du luxe.

 

 

  • Quels sont actuellement les look, tendances, accessoires à la mode ? Quelles évolutions constatez-vous ?

Gustave Uhlig: Une question très pertinente, à laquelle je vais présenter une réponse un peu à contre-courant de ce qui se fait habituellement. Chez Jamais Vulgaire, nous ne parlons jamais de tendances, mais uniquement de style.

 

Les marques nous ont habitué à vouloir changer complètement de style vestimentaire tous les trois ans, pour pouvoir nous vendre de nouvelles choses en nous laissant penser que nous sommes soit constamment ringards, soit jamais assez à la pointe.

 

Nous pensons que le style d’un homme se mûrit, et pour cela il faut de la constance et de la patience. Même si nous avons une préférence pour le style classique, nous sommes persuadés que n’importe quel homme peut être très élégant en chemise, comme en t-shirt, en chino comme en jean. L’idée, c’est que grâce à nos conseils, vous puissiez trouver vous-même votre style et que vous le cultiviez pour devenir quelqu’un de naturellement élégant, que l’on remarque pour son goût et son allure en toutes circonstances.

 

Enfin pour ce qui est des évolutions, je constate un très fort regain d’intérêt pour la mode chez les hommes. Le marché a également beaucoup évolué, et nous pouvons désormais trouver des beaux produits pour tous les budgets ! Nous vivons une véritable transformation des business model dans la mode. Aujourd’hui les marques de mode masculine se concentrent moins sur l’univers et plus sur le produit.

 

Toutes les enquêtes révèlent la même chose, les hommes veulent des produits simples, bien faits, beaux et qui durent. Cela oblige les marques à repenser leurs offres et leurs schémas marketing.

 

  • Pourquoi avoir intégré l’ISEFAC ? En quoi consiste votre formation et que vous apporte-t-elle ? Pouvez-vous nous décrire votre stage actuel ?

Gustave Uhlig: J’ai toujours voulu travailler pour un blog de mode, je cherchais donc une formation qui me permettrait de développer une expertise et une connaissance solide du marché de la mode. Aujourd’hui, je suis sur le point d’achever ma formation bachelor en mode & design et j’ai trouvé le travail de mes rêves. J’ai également pu développer toutes les connaissances et l’expertise acquises en 3 ans à travers la rédaction et la soutenance de mon mémoire.

 

Aujourd’hui je me sens épanoui dans mon travail et je pense également avoir mûri grâce aux multiples projets que nous avons mis en place durant ma formation. Je suis entré à ISEFAC en tant qu’étudiant, j’en ressors en tant professionnel.

 

Actuellement je suis le rédacteur en chef et Community manager de Jamais Vulgaire. Je m’occupe donc de la gestion des réseaux sociaux du blog,  j’écris et supervise la production d’articles pour le site. Je m’occupe également des relations auprès des marques avec lesquelles nous travaillons.

 

  • Quel est votre projet pour la rentrée prochaine ?

Gustave Uhlig: J’ai été reçu au concours de l’ISEFAC Alternance à Paris et prépare un master I en stratégie web pour devenir un véritable atout pour Jamais Vulgaire qui a proposé de me salarier à partir de la rentrée. Ainsi grâce à l’alternance, je vais pouvoir continuer à travailler pour le blog, tout en acquérant de nouvelles connaissances qui me permettront d’élargir et d’approfondir mes compétences.

 

D’autre part je développe mon propre profil sur Instagram (@gustave_uhlig) afin de devenir moi-même un influenceur. Grâce aux compétences et à l’expertise du fondateur du blog, J’ai commencé à travailler sérieusement sur ce projet il y a deux mois et je compte désormais plus de 3 000 abonnés sur Instagram. J’espère passer la barre des 10 000 abonnés avant la fin de l’année ! Cela me permettra de proposer une nouvelle plateforme média complémentaire au blog, qui propose ma propre vision de l’élégance et du style masculin.

 

Le blog de mode masculine: Jamais Vulgaire.

 

Contactez Isefac Bachelor